Le mot du président

Le mot du président:

 » Le contrat de franchise est fondé sur un engagement réciproque entre l’investisseur-exploitant et la marque.

Les actionnaires financiers des groupes hôteliers ont poussé la communication corporate au détriment du marketing de la marque, affaiblissant d’autant la notoriété, l’image et ses attributs qui constituent le capital essentiel de toute marque grand public.

Le budget marketing est désespérément étriqué dans l’univers hôtelier. Les opérateurs se sont contentés de campagne de communication aussi créatives qu’éphémères.

Dès lors, un processus implacable s’est mis en route. Les OTAs ont senti l’opportunité de s’approprier la distribution hôtelière devant la faible résistance des enseignes.

Quelle est alors la justification de la redevance calculée sur la totalité du chiffre d’affaires, y compris la part des OTAs déjà commissionnée ?  » Lire Plus …