Les représentants du secteur avaient demandé un abaissement du seuil fixé par l’État pour venir en aide aux entreprises dont l’activité est affectée par les mesures sanitaires.

Lire + Le Figaro