Le parc angevin, dédié « au végétal et à la biodiversité » fait part d’une croissance de 20 % sur sa saison estivale par rapport à l’été d’avant la crise. Sa saison se prolonge sur l’automne.

Lire + Emmanuel Guimard – Les Echos