Figurant parmi les plus touchés par la crise, le secteur a bénéficié d’une aide de 28 milliards d’euros à ce stade, selon le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne. De son côté, Matignon a apporté des précisions sur le calendrier et les modalités d’ouverture des cafés, bars et restaurants.

Lire + Les Echos