« Accor peut tenir, mais ça ne sert à rien qu’Accor tienne tout seul », affirme le PDG du groupe hôtelier, qui met en avant « l’extraordinaire inter-dépendance entre le groupe et les petits bars, restaurants et musées. » Voir + France Info… Contenu réservé aux Adhérents...