Les quatre instances patronales représentatives de la branche hôtels-cafés-restaurants, l’UMIH, le GNI, le GNC, et le SNRTC, veulent créer « une nouvelle et unique organisation ». La crise sanitaire pousse à l’union sacrée, tout comme la nécessité de faire monter une nouvelle génération de dirigeants. Lire + Christophe Palierse- Les Echos… Contenu réservé aux Adhérents...