La Commission européenne via son Community Executive vient de faire savoir qu’elle souhaitait mettre un terme aux grandes plateformes en ligne, notamment les OTA, pour les empêcher d’abuser de leur position dominante et, de ce fait, renforcer la protection des consommateurs.

Lire + La Quotidienne