Les hôtels, qui ne sont pas fermés administrativement et doivent faire face à des « chiffres d’activité catastrophiques », ne peuvent pas bénéficier des aides proposées aux restaurants. « Inadmissible » pour le président du Groupement National des Chaînes Hôtelières.

Lire + BFMTV