Chez les assurés, le stress et la confusion règnent car « seuls 2 ou 3 contrats sur 10 couvrent la perte d’exploitation pure, liée à une fermeture administrative, aléatoire, due à une épidémie ». Pour les autres, c’est compliqué. Le principal syndicat de la profession a créé une plateforme en ligne pour apporter un appui juridique aux…...