La SNCF va supprimer des TGV ces prochains mois pour adapter l’offre à une demande qui n’est pas repartie à la rentrée, et éviter de faire circuler des trains vides. La clientèle professionnelle est en baisse de 60 à 70% en semaine. Un peu plus de 5% des TGV sont visés.

Lire +

Lire + Frédéric Bergé avec AFP- BFMTV