Fin août, la CNIL irlandaise a intimé au réseau social de suspendre le transfert des données de ses utilisateurs européens vers les Etats-Unis. Le groupe américain soutient que cette demande est irréalisable techniquement et pourrait l’empêcher d’exploiter Instagram et Facebook sur le Vieux Continent. Lire + Nicolas Richaud-Les Echos… Contenu réservé aux Adhérents...