Redoutée par les professionnels du tourisme, la désaffection des visiteurs étrangers se confirme en cette mi-juillet. Certains opérateurs résistent grâce à la clientèle domestique. L’inquiétude monte à propos de la rentrée et du tourisme d’affaires. Lire + Christophe Palierse – Les Echos… Contenu réservé aux Adhérents...