Alors qu’une épée de Damoclès pèse sur les vacances d’été, les professionnels s’adaptent, pour rassurer et inciter à réserver. Une démarche sans doute vouée à se développer.

Lire + Emilie Vignon- L’Echo touristique