L’hôtellerie française entame un ralentissement de sa croissance en février. Des établissements pâtissent du départ d’une partie de la clientèle internationale, alors que les restrictions de voyage commencent à apparaître en Asie. L’Île-de-France est tout particulièrement touchée, notamment en raison de sa dépendance à la clientèle d’affaires, dont les ventes ralentissent particulièrement à cause d’annulations de plusieurs événements internationaux. Des marchés en région parviennent néanmoins à faire progresser leurs performances, notamment grâce à une demande domestique encore relativement importante en ce mois de vacances scolaires.

Lire la suite- Hospitality On