Le Président des Logis demande une exonération pure et simple des charges sociales, d’impôt voire de TVA.

L’épidémie de coronavirus frappe de plein fouet l’économie, et le secteur du tourisme est dans l’oeil du cyclone. Les Logis Hôtels viennent d’annoncer une chute en 15 jours de l’activité, passant de +37% à -6%. Fabrice Galland, Président de la Fédération Internationale des Logis, demande au gouvernement des exonérations pures et simples de charges sociales, d’impôts voire de TVA.

Lire la suite-Tourmag