Parmi les nouveautés de cette édition 2020 : la création d’un prix Green Action et une cérémonie pour récompenser les meilleures marques du Voyage et non plus seulement les sites web.

L’édition 2020 des Travel d’Or confirme l’engagement « Green » initié l’an dernier. Un virage logique pour Frédéric Vanhoutte, Président d’Eventiz Media Groupe (EMG) : « Parce que le voyage protège le monde mais qu’on ne peut pas continuer à appréhender le voyage comme dans les années 1970/1990. Nous, les professionnels, avons une responsabilité et un intérêt à repenser le tourisme, avec les pros et les populationsJ’ai envie que me enfants voyagent et aient des raisons de le faire ».

Preuve de cet engagement, la création d’un prix Green Action qui récompense les pros du secteur qui agissent concrètement en faveur de l’environnement. Pas question de se contenter d’un prix pour le patron d’EMG qui fait de cette cérémonie la première neutre en carbone. Un programme d’absorption sera mis en place par la société qui plantera des arbres dans des régions de France, le bœuf sera retiré du menu et les participants pourront se rendre à l’événement en taxis électriques. Et « une annonce ambitieuse sur place… », promet Frédéric Vanhoutte.

Les Travel d’Or se mettent au vert

Des mesures saluées par Frédéric Mazzella, Fondateur de BlaBlaCar, qui renouvelle son mandat de Président de la cérémonie des Travel d’Or initié l’an dernier pour accompagner l’industrie dans sa transition durable.

« Nous recevons chaque jour des signaux et des (mauvaises) nouvelles sur le changement climatique, de l’Amérique centrale à l’Australie en passant par le Zimbabwe. Bien que le tourisme ne représente que 8 à 10 % des émissions de gaz à effet de serre, il est très souvent cité comme en bonne partie responsable, principalement car le tourisme est perçu comme une activité de “loisir” dont il serait possible de se passer face à la gravité de la situation, et qui plus est qui n’est pas accessible à tous. Le tourisme est très visible des locaux qui eux, très souvent, ne pourraient pas voyager de cette manière. Le tourisme catalyse donc souvent des revendications et nous ne pouvons pas les ignorer. Il se doit donc d’être le plus exemplaire possible, il doit évoluer et se rendre compatible avec le monde de demain, car sinon il risque de disparaître, ce que personne ne souhaite aujourd’hui. Les Travel d’Or souhaitent accompagner cette évolution », déclare Frédéric Mazzella, Fondateur de BlaBlaCar et Président des Travel d’Or.

Travel d’Or, les marques préférées des Français

Autre annonce importante : les internautes voteront désormais pour leur marque préférée de Voyage et non plus uniquement pour leur site favori. L’objectif étant de valoriser une marque dans son ensemble, le digital étant l’une des composantes de cet ADN de marque. Plus de 300 marques concourent cette année dans 11 catégories représentatives des différents spectres du Tourisme. Les internautes pour élire leur marque préférée à l’ouverture des votes en ligne, le mardi 4 février.

Le jury, composé notamment d’un joueur de rugby ou encore d’une représentante de Youtube, complètera ces avis pour désigner les lauréats de cette année. « Les voyageurs attribuent les Travel d’or. Il faut donc que le jury soit composé de la société civile. Et si nous voulons peser sur l’avenir de l’industrie, à notre modeste place, mieux vaut s’appuyer sur des porte-paroles reconnus », explique le fondateur de l’événement. L’industrie a donc rendez-vous au Lido le 26 mars 2020. Un lieu « central, bien desservi, logistique permettant un show unique dans le tourisme et cette année, nous importons une partie du show ! Surprises », sourit Frédéric Vanhoutte. 

Hugo Pellegrin – T.O.M