Karim Soleilhavoup, Directeur Général des Logis Hôtels, dresse le bilan d’une année 2019 riche en actions et partage les projets 2020.

Il rejoignait la tête du réseau en septembre 2017 et annonçait de nombreux projets en avril 2018 sur Hospitality ON « Nous allons apporter de l’innovation dans nos hôtels ». Après une année 2018 de croissance du chiffre d’affaires (140 698 421€ + 8%), la tendance positive se maintient en 2019 avec un CA de 150 823 038 € en progression de +7% à périmètre quasi constant. Avec le réseau Citotel, ce chiffre atteint 168 millions d’€.

Derrière cette croissance, il y a un mot d’ordre simple « Nous allons continuer sur notre lancée ». La récente acquisition de Châteaux et Demeures traduit une volonté de croissance externe qui pourrait prochainement s’accélérer en Italie.

La bataille de la distribution

En 2019, les réservations en direct ont progressé de 22% contre 11% de croissance pour les réservations générées via les OTAs. Le résultat d’un travail de fond mené au sein de la fédération pour rediriger les clients directement vers les hôteliers. L’évolution du site Internet, la refonte du programme de fidélité, le travail réalisé sur le CRM et enfin la naissance de l’application mobile sont autant d’outils qui ont été utilisés pour développer la réservation en direct.

« Cela prouve plusieurs choses :

  • Ce combat est utile et porte ses fruits
  • Nous avons démontré que même en étant une chaîne volontaire, quand on fait bien son travail, on peut reprendre des parts de marché. » 

Un référentiel repensé et une offre plus urbaine

En 2019, la fédération revoyait sa segmentation en laissant derrière elle les cocottes et cheminées historiquement utilisées pour catégoriser les établissements. La nouvelle segmentation a été repensée avec les hôteliers et chacun des adhérents a été invité à s’inscire dans la promesse client en fonction de son projet d’entreprise.

« Ce nouveau référentiel Logis Hôtels, c’est avant tout une promesse de l’hôtelier à ses clients ».

Référentiel Logis

A noter qu’en 2019, le réseau a accueilli 197 nouveaux adhérents.

En plus du rapprochement avec le réseau Citotel fin 2018, la fédération développe la marque Urban Style dans laquelle Karim Soleilhavoup voit « un vrai potentiel et une vraie dynamique ». Ce pôle a accueilli 150 nouveaux établissements en 2019.

#Logis[Love]local, une démarche RSE qui s’accélère

Le nouveau programme de fidélité Logis Hôtels a été baptisé Etik en cohérence avec le positionnement de la marque. En 2019, les produits d’accueil emballés dans un plastique ont été déréférencés et les nouveaux produits lancés à l’été. Pour 2020, le réseau ambitionne de devenir le plus large équipé de bornes électriques qui seront mises à disposition des clients.

Le travail sur la marque employeur continue avec :

  • Le développement de l’Académie Logis Hôtels
  • Toujours des avantages CE pour les salariés
  • Le lancement prochain d’un site emploi carrière au premier semestre. Cette interface permettra aux hôteliers de travailler leur image sur une plateforme proposant des annonces pré-remplies avec une optimisation de la rédaction.

« Il y a un vrai besoin pour les établissements de trouver des salariés. Pour cela, nous devons améliorer l’image de notre profession, mettre en avant la passion de travailler dans ce secteur, le plaisir de l’entreprenariat. Nous allons également valoriser la réseau Logis Hôtels où l’on peut entrer en apprentissage puis, un emploi après l’autre, investir dans un fonds de commerce ou acquérir un établissement. «

Les projets 2020

Nous allons poursuivre la stratégie pour générer du trafic directement vers les hôtels. Charge aux hôteliers de transformer ce flux en chiffre d’affaires à travers une consommation de café, un déjeuner voire un séjour à l’avenir. L’arrivée du co-working dans les établissements Logis Hôtels répond à cet objectif.

Autre chantier à l’ordre du jour, la refonte complète du site Internet Logis Hôtels et l’intégration totale du réseau Citotel. Les salariés sont désormais tous regroupés au siège, le programme de fidélité est désormais commun il reste l’intégration à l’Académie Logis des établissements Citotel, le partage de la plateforme d’achat et la duplication des actions mises en oeuvre en termes de distribution.

L’achat de Châteaux et Demeure est clairement dans notre ligne directrice de croissance externe qui reste d’actualité en cette nouvelle année. Nous allons développer autour de ces établissements une offre autour de la thématique du vin, encore une fois c’est vers la passion de nos clients que nous nous tournons. Nous rencontrons prochainement Hervé Novelli qui a pris la présidence du Conseil supérieur de l’oenotourisme.

Le développement des Auberges de Pays, parfois dans des partenariats public/privé est lancé. Le premier établissement ouvert en 2019 fonctionne bien, nous attendons une seconde ouverture en Vendée à la fin du 2ème semestre 2020 et un troisième projet est lancé.

L’équipe Logis Hôtel a été remaniée avec la création d’un poste de directrice de la formation et du développement de la compétence, l’arrivée de Karine Morot-Gaudry en tant que directrice générale adjointe ainsi que de Sophie Corman en tant que DRH. Notre comité de direction se rapproche désormais de la parité avec 6 hommes et 5 femmes.

Hospitality On

Photo : Copyright URBAN STYLE Hôtel de l’Europe à Rouen