Selon une étude publiée début 2020, seul 1 site sur 10 respecterait les règles du RGPD liées au consentement aux cookies.

Sur 10 000 sites populaires analysés au Royaume-Uni, des chercheurs du Massachussetts Institute of Technology (MIT) ont conclu que seulement 11,8% d’entre eux répondaient aux exigences légales liées au consentement aux cookies prévues par le RGPD. Parmi les techniques les plus utilisée pour se décharger des obligations imposées par l’UE, les sites plébiscitent le consentement implicite, rendre le rejet plus compliqué que l’acceptation ou bien tout simplement ne pas proposer d’option « refuser ».

Pour davantage être en accord avec la législation, les chercheurs préconisent une action ciblée sur les éditeurs de Consent Management Plateforms (CMP).  Pour rappel, les CMP sont des plates-formes permettant de collecter le consentement de l’utilisateur en matière de données personnelles. En effet, dans le meilleur des cas, il faudrait que l’UE n’autorise que les CMP qui respectent le RGPD. Des associations avaient par ailleurs déjà dénoncé une trop grande complaisance de la part de la Cnil envers certains sites internet.

Margot Ladiray -T.O.M