L’année dernière a été marquée par bien des évènements, et parmi ceux-ci, et non des moindres, se trouvent plusieurs fusions et acquisitions qui ont littéralement métamorphosé le visage de l’industrie. Hospitality ON dresse un portrait de ces nouveautés en 2019.

Jin Jiang acquiert près de la totalité du capital de Radisson AB

Avant l’opération, le consortium regroupant Jin Jiang International Holdings Co., Ltd. et Aplite Holdings AB détenait 50,21% des actions de Radisson AB. Depuis janvier 2019, celui-ci possède 94,12% du capital du groupe scandinave, malgré plusieurs refus de la part du comité indépendant de ce dernier. Jin Jiang International Hotels a désormais une forte présence en Europe et au Moyen Orient sur tous les segments, du super éco au moyen de gamme avec Louvre Hotel Group et du moyen de gamme au luxe avec Radisson Hotel group.

Deutsche Hospitality a récupéré 51 % de Zleep Hotels et a été racheté par Huazhu

Dans un premier temps, le groupe allemand a complété son portefeuille de marques en faisant l’acquisition de l’enseigne économique Zleep Hôtels en janvier 2019. Deutsche Hospitality a ainsi racheté 51 % de la marque, lui permettant d’étendre son offre en Europe, de pénétrer le marché scandinave et de disposer d’une enseigne sur le segment économique. La marque comptait au moment de la prise de participation dix hôtels au Danemark et un hôtel en Suède, plus quatre autres qui étaient en cours de construction. L’opération comprend également un investissement de plusieurs millions de dollars par Deutsche Hospitality dans le développement de Zleep Hotels.

Dans un second temps, le groupe allemand a été racheté par le chinois Huazhu en novembre 2019. Ce dernier a ainsi mis la main sur le portefeuille de cinq marques hôtelières allant de l’économie au segment luxe, soit 150 hôtels répartis à travers 18 pays dans le monde. L’acquisition de Deutsche Hospitality a représenté une opération de 700 millions d’euros, rachat qui devrait permettre aux deux groupes de booster leur croissance et leur impact mondial mutuel. Le chinois accroît ainsi sa présence en Europe, tandis que l’allemand va pouvoir élargir son éventail de marques, à travers un partenariat stratégique qui renforce sa position sur les marchés européens, moyen-orientaux et africains.

IHG récupère Six Senses

Le groupe britannique a racheté la marque historiquement porté sur le bien-être à travers une opération de 300 millions de dollars. IHG a ainsi renforcé sa position sur le marché du luxe et son emprise géographique en développant sa présence sur la région Asie-Pacifique. Le groupe a mis la main sur un ensemble de 16 hôtels et resorts au total, soit 1 347 chambres, mais aussi 37 spas dans 21 pays sous les marques Six Senses, Evason, Six Senses Spas et Raison d’Etre. Selon IHG, cette nouvelle acquisition porterait le portefeuille haut de gamme du groupe à 108 000 chambres. Ce rachat permet également à l’enseigne d’accélérer son développement pour porter à 60 le nombre de propriétés dans le monde d’ici les dix prochaines années.

Le fond souverain de Singapour acquerra 25 % de citizenM

Portant la valeur de la société à deux milliards d’euros, le fonds souverain de Singapour GIC est devenu un actionnaire de poids dans le groupe néerlandais. citizenM a annoncé que KRC, APG et GIC (le fonds souverain de Singapour) ont signé un accord aux termes duquel GIC acquerra une participation de 25% dans citizenM, évaluant la société à 2 milliards d’euros, qui rejoint les deux actionnaires historiques du groupe hôtelier : KRC Capital (qui est la société du fondateur de citizenM, Rattan Chadha) et APG (un des fonds de pension néerlandais des plus importants du pays). Les trois acteurs se sont engagés à investir ensemble 750 millions d’euros supplémentaires pour l’expansion du groupe.

Ascott Reit et Ascendas Hospitality Trust ont fusionné

Les deux entités ont conclu un accord de regroupement pour donner naissance à la plus grande société fiduciaire de la zone APAC, et la 7ème cotée à la bourse de Singapour (SGX). Ascott Reit a ainsi pu davantage diversifier son portefeuille mondial, en plus de voir sa valeur d’actifs croître de 33 %. Ce regroupement a représenté une valeur d’actif de 7,6 milliards SGD (dollars singapouriens). Ascott Reit (Ascott Residence Trust), société d’investissement immobilier cotée (SIIC), va ainsi englober la totalité des actions d’A-HTRUST (Ascendas Hospitality Trust). Le portefeuille mondial d’Ascott Reit récupère dès lors les 14 hôtels d’A-HTRUST, pour porter à 88 le nombre de propriétés détenues entre la zone APAC, l’Europe et les Etats-Unis. La société détenue par CapitaLand pourra ainsi accroître son développement et obtenir des marges plus importantes.

Fusion entre Aimbridge et Interstate pour créer la plus grande compagnie mondiale de third party management hôtelier

Annoncé comme un véritable bouleversement dans le secteur du management hôtelier américain, cette opération a regroupé les deux plus grandes compagnies du marché pour donner naissance à un géant mondial sur ce domaine du third party management hôtelier. La fusion étant devenue effective depuis la fin de l’année 2019, la compagnie peut désormais se targuer de gérer un portefeuille de plus de 1400 établissements intégrés ou indépendants à travers 49 états américains et 20 pays dans le monde. Ces chiffres rassemblent les 800 établissements administrés par Aimbridge avec les 605 hôtels managés par Interstate pour un total à termes de 200 000 chambres (en opération et dans le pipeline) pour 60 000 employés dans le monde. La société est ainsi devenue Interstate Aimbridge en Amérique du Nord, d’après l’intervention d’Aaron Greenman, Executive Vice President of Acquisitions and Development for EMEA chez Interstate Hotels & Resorts au au Paris Asset Forum >hospitality. Autre éléments clés de cet accord, les opportunités de croisement des données détenues par Aimbridge et Interstate, qu’elles soient des données client ou des données directement liées à la gestion des établissements. De quoi renforcer leurs avantages compétitifs notamment aux Etats-Unis. Pour en savoir d’avantage sur cette opération, retrouvez le podcast d’Aaron Greenman en version originale (anglais) ici.

Fantine Julien – Hospitality On