Booking.com restera pilotée par une femme. Mireia Prieto en devient la patronne pour l’Europe de l’Ouest.

Nouvelle année, nouveau visage pour Booking.com : Mireia Prieto est promue directrice régionale pour le Royaume-Uni, l’Irlande, la France, l’Espagne et le Portugal, a-ton appris de source officielle. Cette nomination fait suite au départ de Vanessa Heydorff, qui a quitté la plate-forme de réservations hôtelières le 31 décembre 2019 afin de rejoindre Karhoo.

Mireia Prieto connaît bien la maison, puisqu’elle travaille depuis onze années au sein de Booking.com. Au cours des quatre dernières années, elle était directrice Espagne, poste qui s’affiche toujours sur son profil LinkedIn. C’est à ce titre qu’elle a récemment accordé une interview au média Newsvistur, dans laquelle est soulignée l’importance des hébergements alternatifs : « Sur les 28 millions d’hébergements que nous avons sur Booking, environ six millions sont des maisons, des appartements et d’autres lieux de séjour uniques. (…) Si depuis 2017 nous avons eu environ 3.000 millions de visites sur notre portail, 750 millions proviennent de cette catégorie d’hébergements alternatifs. C’est vraiment un segment très important pour nous ».

16 années d’expérience dans le travel

Dans ses nouvelles fonctions de patronne pour l’Europe de l’Ouest, Mireia Prieto reste basée à Barcelone, en Catalogne, ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour ses partenaires français. Mais a priori, elle connaît déjà bien le marché hexagonal, puisqu’elle s’est occupée de la France pour Booking.com de 2014 à 2016, depuis Paris. D’ailleurs, il s’agit a priori de sa seule expérience professionnelle à l’étranger, toujours selon son profil LinkedIn.

Avant de rejoindre la plateforme, Mireia Prieto a œuvré pendant cinq ans au total dans deux entreprises espagnoles, la société événementielle Open Espais, et la chaîne hôtelière Derby Hotels Collection. Elle est diplômée du Centro universitario de Turismo, Hotelería y Gastronomía, à Barcelone, une formation qu’elle a complétée en 2016 par un programme de management à la TSM Business School.

Linda Laîné- L’Echo touristique