Toulouse, Saint-Étienne, le Puy du Fou, le Touquet-Paris Plage… les inaugurations de nouveaux équipements vont se succéder l’an prochain.

La France est déjà un poids lourd en matière d’équipement en centres de congrès. Et l’on ne compte plus le nombre de structures à même d’accueillir congrès, conférences et autres conventions, un grand nombre d’entre elles étant récentes ou modernisées depuis peu. Ainsi a rouvert en mai dernier, entièrement rénové, le Centre de Congrès Jean-Monnier à Angers. Le Palais des Congrès Cap d’Agde Méditerranée a été inauguré en avril, le Pavillon 6 de Paris-Expo Porte de Versailles ce mois de novembre, qui peut accueillir des conventions jusqu’à 500 personnes… Ont rouvert également cette année, après rénovations et agrandissements, le Palais 2 l’Atlantique dans le cadre du parc des expositions de Bordeaux, et le Palais des Congrès du Grand Large à Saint-Malo.

Le mouvement va se poursuivre l’an prochain. Le Touquet Paris-Plage sera doté début 2020 d’un palais des congrès plus spacieux et polyvalent, les travaux ayant été confiés à Jean-Michel Wilmotte. A Toulouse, le Meett, troisième plus grand parc des expositions et centre de convention de France, ouvre en juin prochain. Le Parc Expo de Saint-Étienne est pour sa part en cours de rénovation et de reconstruction pour une livraison en septembre.

Le parc vendéen du Puy du Fou sera aussi équipé au printemps prochain d’un centre de congrès de 3 500 m² ; le Théâtre Molière pourra accueillir tous les événements d’entreprises grâce à de nouveaux espaces modulaires tout équipés, dont un grand hall et un amphithéâtre de 500 places. D’autres projets de modernisation sont engagés, dont le parc des expositions Chartrexpo à Chartres, le parc des expositions de Malan à Rodez, ou encore le parc des expositions de Valence qui va être rasé et remplacé par un palais des congrès. On citera aussi le palais des congrès de Trestraou, à Perros-Guirec (Côtes-d’Armor), dont le chantier de rénovation débute fin 2021.

Vincent de Monicault – Deplacementspro