Constatant qu’une réservation hôtelière sur trois fait l’objet de modifications sans forcément que les deux parties en soient informées, Rezchain veut utiliser la blockchain pour plus de fiabilité.

Rezchain est une plateforme destinée à l’industrie hôtelière qui permet d’harmoniser le partage de données entre hôteliers et distributeurs. L’outil qui s’appuie sur la blockchain a été lancé par le groupe australien Webjet et développé en partenariat avec Microsoft. Contrairement à des plateformes exploitant la chaîne de blocs en tant qu’outil de distribution — Winding Tree ou BTU Protocol — Rezchain vise à garantir un partage de données harmonieux entre fournisseurs et distributeurs. Constatant « qu’une réservation sur trois » fait l’objet d’une modification, Rezchain souhaite synchroniser les informations de réservation à travers sa plateforme.

« Même les meilleures intégrations d’API souffriront de délais d’attente ou de messages ne parvenant pas au destinataire, ce qui peut faire croire à l’une des parties qu’une réservation a été effectuée ou modifiée, alors que l’autre partie l’ignore totalement », peut-on lire sur son site. Via un système de notifications, la plateforme permet ainsi d’indiquer au fournisseur et au distributeur qu’une modification a été opérée sur telle ou telle réservation. La société souligne qu’aucune intégration n’est nécessaire pour utiliser l’outil, hôteliers et OTA doivent simplement partager leur fichier de réservation sur la plateforme, à condition d’utiliser le format XML.

Blockchain : le contrat de confiance

Cet outil doit-il nécessairement utiliser la Blockchain ? Rezchain voit dans l’usage d’une chaîne de blocs privée un moyen de garantir un plus haut niveau de fiabilité de son outil. La blockchain est souvent assimilée à un livre des comptes en ligne et décentralisé, autrement dit, qui ne dépend pas d’un propriétaire unique. Cette approche décentralisée permet d’accroître le niveau de confiance dans le système. Chaque information du registre étant partagée sur une infinité de nœuds (ou blocs) de la chaîne, il devient quasiment impossible d’en modifier le contenu. En d’autres termes, si une copie est corrompue les autres nœuds ignoreront ce résultat : l’intégrité du registre est donc intacte.

La société indique utiliser une chaîne de blocs Ethereum privée. La société indique ne pas avoir accès aux données partagées qui sont uniquement consultables par les parties prenantes. Ainsi, les hôtels et distributeurs génèrent leur propre accès dans l’outil Active Directory de Microsoft et attribuent des rôles aux utilisateurs pour garantir l’intégrité des données. Rezchain analyse uniquement les clés cryptographiques associées à chaque transaction pour s’assurer que seules les demandes authentiques sont envoyées au système ou à partir du système.

Hugo Pellegrin- T.O.M