La filiale du groupe Expedia, spécialisée sur le voyage d’affaires, prévoit de supprimer près d’une quarantaine de postes en France, à Paris et Marseille.

La série noire continue. Après Thomas CookXL Airways ou Aigle Azur, c’est au tour de la TMC Egencia, spécialisée dans les voyages d’affaires, de connaître des difficultés.

Selon BFMTV/RMC, la filiale d’Expedia – qui emploie près de 700 salariés en France – devait annoncer jeudi dernier un plan social lors d’un comité d’entreprise. Au total, 37 postes seraient supprimés à Paris et à Marseille.

Le service comptabilité d’Egencia devrait ainsi être rapatrié dans la maison mère à Seattle, tandis que les opérations financières seront notamment délocalisées en Inde. Une annonce qui surprend les syndicats, qui ne la trouvent pas justifiée, l’entreprise réalisant selon eux des bénéfices.

Toujours pas de chiffre d’affaires connu pour 2018

La santé financière d’Egencia semblait en effet bonne jusqu’à présent, à en croire les derniers résultats publiés. Le chiffre d’affaires de l’entreprise était de 61,3 millions d’euros pour l’année 2017 et le résultat net de 3 millions d’euros. Les résultats pour l’année 2018 n’ont, quant à eux, toujours pas été publiés. Ils devraient l’être après la tenue de l’assemblée générale, prorogée au 30 septembre 2019. Des chiffres qui justifieront ces futurs licenciements ?

Interrogée par Tour Hebdo, l’entreprise n’a pas encore donné suite à notre demande.

Tour Hebdo