Comment le restaurant est entré dans notre histoire et qui sont les pères de la gastronomie à la française, avec l’historien et essayiste Antoine de Baecque, auteur d’un livre sur la France gastronome »

Savez-vous combien la capitale compte de restaurants aujourd’hui et combien il y en avait en 1780 ? Qui est l’inventeur du restaurant à la française? Qui a inventé la pêche Melba et le mot « brigade » pour parler de l’équipe en cuisine ? Notre invité, historien et essayiste prolifique, répond à toutes ces questions et bien d’autres encore dans un livre passionnant sur la naissance de la restauration et l’essor de la gastronomie qui l’accompagne. Avec mult portraits et recettes à l’appui. Tout un pan de notre culture passé à la moulinette d’un savoir érudit mais jamais surplombant. 

Ce livre montre les rêveries d’un promeneur autour du quartier du Palais Royal à Paris, à la mode fin XVIIIème siècle car la police du roi n’y avait pas accès (il appartenait au Prince d’Orléans). Cette période-là est très importante car à partir du moment où les princes, les grands aristocrates, tous ceux qui employaient les cuisiniers jusqu’alors quittent Paris à cause de la Révolution, les grands cuisiniers se retrouvent sans emploi et se tournent donc vers la restauration : c’est ainsi que nait le « restaurant ».

De l’invention du restaurant à nos jours : l’histoire d’une mutation.

Dans cette période de l’invention du restaurant, les modes d’alimentation changent. On va manger plus souvent, les horaires des repas changent également ; et puis la façon de manger va évoluer : les princes voulaient le service à la française où on étalait les richesses et là, on va passer au service qu’on appelle « à la russe »: on apporte les plats au fur et à mesure. 

Caroline Broué- France Culture