Airbnb vient d’annoncer que les 16 millions de voyageurs (versus 8,3 millions en 2017) ayant réservé sur sa plateforme en 2018 ont contribué à hauteur de plus de 9,2 milliards d’euros à l’économie française. Des dépenses effectuées dans les commerces à proximité, souvent après recommandations des hôtes, d’après une étude*.

Les retombées économiques diffèrent selon les régions. Ainsi, elles s’élèvent à 1,7 milliards d’euros en région PACA, 906 millions en Occitanie ou encore 842,5 millions en Auvergne-Rhône-Alpes.

 « Aujourd’hui, 80% des annonces de location de courte durée disponibles sur Airbnb sont situés en dehors de Paris, confirmant le potentiel de croissance des campagnes françaises. En quête de voyages authentiques et inclusifs, les utilisateurs d’Airbnb consomment dans les boutiques de quartier, les épiceries, les boulangeries, les restaurants et participent ainsi au développement économique de tous les territoires », témoigne Emmanuel Marill, Directeur Général d’Airbnb France

Sur le plan mondial, Airbnb affirme avoir eu un impact de 100 milliards de dollars de retombées économiques.

Des recettes qui devraient augmenter

Il y a quelques mois, Airbnb lançait l’opération « Mon quartier » en partenariat avec l’association « Immeubles en fête ». Le but? Répertorier les commerces locaux favoris des hôtes français pour les voyageurs. 7 000 adresses ont ainsi été regroupées. Des recommandations qui devraient attirer davantage de monde dans les boulangeries ou les cafés alentours.

*Cette étude a été réalisée par Airbnb dans 30 pays du monde. L’impact économique direct estimé correspond à la somme des revenus des hôtes – calculés par Airbnb à chaque transaction – et des dépenses estimées des voyageurs, évaluées d’après une enquête envoyée à un échantillon représentatifs de voyageurs ayant effectué un voyage avec Airbnb en 2018. Aucune contrepartie n’a été offerte en échange de la participation à ce sondage.

Julia Luczak-Rougeaux – T.O.M