L’association UFC-Que Choisir s’attaque à Google en mobilisant le RGPD. En particulier, elle exige une indemnisation à hauteur de 1 000 euros pour chaque propriétaire d’un terminal Android.

L’UFC-Que Choisir en a plus qu’assez des agissements supposés de Google : l’association de défense des consommateurs a donc annoncé, ce mercredi 26 juin, une action de groupe contre le géant du net. Objet de son courroux ? Une infraction au Règlement général sur la protection des données (RGPD), qui se manifeste par l’exploitation « insidieuse » des données personnelles des internautes.

Trois motifs ont conduit l’association à passer à l’action : le fait que Google conserve « des règles de confidentialités interminables » (plus de 1 000 lignes, 5 700 mots, 57 renvois et 100 liens vers d’autres contenus, selon le décompte de l’UFC-Que Choisir), les nombreuses étapes à accomplir avant d’accéder aux informations sur la géolocalisation, et la manière dont Google récupère le consentement des usagers.

Julien Lausson – Numerama