Le deuxième groupe hôtelier mondial doit développer les passerelles entre l’orient et l’occident pour réussir son développement. Les défis sont nombreux à relever pour faire face au géant Marriott dont les assets pèsent plus lourd et aux challengers installés de longue date en Europe. Sans oublier l’indien OYO qui ambitionne la première place mondiale à court termes et qui est très fort sur le marché chinois.

co-branding launch

Dans la ligne de ces rapprochements, le groupe a inauguré le 26 juin, le premier établissement co-brandé Radisson Hotel Group Jin Jiang. Le Radisson Blu Francfort accueillera désormais les clients chinois dans ses 434 chambres et suites. Une opportunité de cultiver l’attractivité des hôtels européens du groupe pour la clientèle chinoise qui connait la marque Jin Jiang tout en ouvrant les portes du marché chinois aux marques du portefeuille Radisson Hotel Group.

Le Radisson Blu Francfort est le premier à être co-brandé, un établissement pilote qui sera suivi en mars 2020 par le Radisson Collection Brussels. Concrètement, les établissements co-brandés offriront les services suivants :

  • Communication de l’établissement sur les deux marques
  • Mise à disposition de thés chinois et de bouilloires dans les chambres
  • Nouilles instantanées et baguettes dans les chambres
  • Plats de la gastronomie chinoise au menu du room service
  • Mise à disposition de bières chinoises dans le mini-bar
  • Chaînes de télévision chinoises
  • Journaux chinois
  • Possibilité de payer via Union Pay.

Un espace de restauration Shanghai kitschen concept a été créé pour faire venir dans les hôtels Radisson la gastronomie de Shanghai, des chefs sont allés se former en Chine pendant 3 mois pour rapporter ce savoir-faire et le proposer à la clientèle. 

Le groupe prévoit la naissance de 30 établissements co-brandés dont 5 Radisson Collection d’ici début 2022 :

Hôtels co-branding

Reste à convaincre les propriétaires de ces établissements.

En parallèle, les marques du groupe Radisson verront leur développement s’accélérer en Chine avec un objectif de 1 000 établissements d’ici 2022.

Hospitality On