Afin de mieux concurrencer Booking.com, Airbnb a pris la décision d’abandonner les frais de réservation pour les voyageurs s’ils réservent un logement géré par un professionnel inscrit sur la plateforme après le 4 juin, rapporte Skift.

Autre changement, tous les propriétaires professionnels et hôteliers présents en Asie Pacifique (sauf le Japon), en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique devront désormais payer des frais fixes de 14%. Ils peuvent néanmoins choisir de partager les frais avec la personne qui réserve comme c’était le cas auparavant. Jusqu’ici, Airbnb demandait une participation de 3 à 5 % aux gestionnaires et de 20% aux visiteurs. Ce sont donc les gestionnaires qui doivent maintenant supporter tous les frais de distribution.

Selon Skift, Airbnb a commencé à faire des tests avec certains hôtes pros. Ils ont vu une hausse de réservation dans certaines régions grâce à ce changement de modèle économique.

Julia Luczak-Rougeaux- T.O.M