Les hôtels littéraires se déploient au Japon avec une certaine inventivité et un goût prononcé pour des espaces cosy. Dernier en date, le Manga Art Hotel, qui propose plus de 5000 titres, exposés du sol au plafond. De quoi lire toute la nuit, jusqu’au petit jour, sans s’arrêter. Une nouvelle approche de l’hôtel capsule, qui semble d’ailleurs faire effet.

Les hôtels capsules, ou Pod Hotel, sont des espaces confinés, avec des lits superposés, certes, mais une ambiance douce et confortable. Probablement pas l’endroit où l’on vient se reposer d’une journée de route, mais une certaine élégance qui offre de nombreux recoins pour s’installer et bouquiner.

Dans la bibliothèque de l’établissement, des mangas classiques comme Akira, aussi bien que des séries inédites — le tout accompagné de recommandations rédigées par le personnel de l’établissement. Les titres sont à emprunter pour lecture sur place, ou achat immédiat — et l’on peut disposer d’une connexion WiFi, ainsi que de 35 chambres individuelles. Avec des espaces séparés pour femmes et hommes — on ne se mélange pas dans les hôtels capsules.

Situé au cœur de Tokyo, dans le quartier de Jinbōchō, à moins d’une heure de l’aéroport, l’hôtel est d’ores et déjà pris d’assaut par les Japonais. Les réservations ouvertes en janvier dernier n’ont en effet pas désempli — et l’on pourra même acheter son propre pyjama pour être plus confort…

La vidéo de présentation est quant à elle plutôt explicite de l’ambiance que l’on y trouvera.

Une partie seulement de la collection d’ouvrages est en langue anglaise, pour ne pas non plus rebuter ceux pour qui les kanji n’évoquent rien. La promesse d’une nuit blanche et sans sommeil, passée à lire des mangas est cependant assez amusante.

Le tout avec un budget malgré tout très raisonnable pour la cité japonaise — en réservant suffisamment en amont, on peut s’en tirer agréablement pour une nuit de lecture…

Dan H- ActuaLitté