Le Golden Tulip Royaume est un hôtel qui fait partie du groupe Louvre Hotels, reconnu comme un «acteur majeur dans le secteur de l’hôtellerie internationale».

Selon un communiqué de presse, «le Louvre Hotels Group est une filiale de Jin Jiang International Holding, et figure dans le Top 5 des groupes hôteliers mondiaux». Avec cette fusion entre l’Europe et l’Asie, le groupe compte aujourd’hui plus de 8000 hôtels dans le monde.

Jérome Kandalaft, directeur général, veut se différencier des autres hôtels de la concurrence. Pour lui, il ne s’agit pas de proposer aux clients de simples nuitées (offre d’hébergement classique), mais «de leur donner le sentiment qu’ils sont attendus par des proches dès la porte d’entrée, de leur faire partager des émotions et provoquer des rencontres avec âme et passion».

L’hôtellerie moderne veut surprendre par de jolies attentions. C’est ce que nous avons pu constater lors de notre invitation presse. C’est beaucoup plus qu’un endroit où passer la nuit.

Le Golden Tulip Royaume Alger est un hôtel 4 étoiles, avec 103 chambres et suites parfaitement conçues pour allier travail et divertissement, un restaurant italien baptisé Peppino, qui réveille les papilles de par la fraîcheur des saveurs et le tour de main du chef, doté d’une magnifique terrasse qui offre une vue surprenante.

Pour les soirées d’été, un bar lounge sera aménagé au 1er étage qui servira de succulents tapas à l’algérienne. L’hôtel dispose également de salles de conférences, d’une salle de gym, un spa et plusieurs commodités pour assurer un confort total à la clientèle.

Cela laisse supposer qu’il veut capter les «corporate» (entreprises) pour l’organisation de séminaires et autres rencontres ainsi qu’une clientèle essentiellement familiale (tourisme de loisir).

L’ouverture de cet hôtel va booster le tourisme d’affaire, créer des emplois et stimuler les activités des commerçants, artisans et autres fournisseurs de biens et de services en hôtellerie. Selon les statistiques officielles, 82 projets hôteliers sont en cours de réalisation au niveau de la capitale, à même de garantir une capacité d’accueil supplémentaire de 14 000 lits et créer 60 000 nouveaux postes d’emploi.

Le point fort de l’hôtel est son emplacement sur la route de l’aéroport, à Oued Smar, à 5 minutes de l’aéroport international Houari Boumediène et à quelques minutes du Palais des expositions Safex. Golden Tulip s’est implanté en Algérie en commençant par un accord de gestion d’un hôtel à Skikda (Golden Tulip Arc-en-ciel, 5 étoiles).

Un autre hôtel sera pris en main par cette chaîne : l’hôtel Tulip Inn Naya, à quelques minutes du centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar. Après des années où le nombre de lits était loin de satisfaire la forte demande, une concurrence s’instaure graduellement entre les hôteliers.

Kamel Benelkadi- El Watan