European Hotel Ranking 2019

Les groupes asiatiques affirment leurs présences dans le Top 10 des groupes présents en Europe, dépassant même certains acteurs historiques.

Note méthodologique :

Le classement a été effectué en fonction du nombre de chambres et d’hôtels en opération au 1er janvier 2019 dans l’Union Européenne à 28 (Royaume-Uni inclus). Seules ont été comptées les unités exploitées (et / ou détenues) par les opérateurs hôteliers sous leurs propres enseignes intégrées d’hôtels et / ou de résidences. Ont été exclus les unités en développement, fermées pour rénovation, marketplaces, labels, réseaux volontaires, campings ainsi que des établissements en accords de (co-) distribution. Ont également été exclus les timeshares et appartements ne faisant pas partie d’un établissement hôteliers.

10. TRAVELODGE

Travelodge

Évolution du parc : + 5,2 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 578

Nombre de chambres en 2019 : 43 999

Porté par la croissance continue de son parc au cours des trois dernières années, le britannique rentre dans le top 10 des plus grands groupes européens.

Symbole de la force de son offre, Travelodge a cette année ouvert son plus grand hôtel (395 chambres) dans un bâtiment neuf à London City, moyennant un investissement de 95 millions de Livres Sterling. Equipé des chambres SuperRooms, il peut proposer à ses clients des chambres plus équipées et à des prix de 10 et 20 Livres supérieurs aux chambres classiques. Ces espaces conçues par l’agence Honour – ayant travaillé sur le design des cabines de British Airways et Eithad Airlines – sont déployés depuis 2017 dans les établissements du groupe dans le cadre d’un programme de modernisation de son parc britannique d’un montant de 100 millions de Livres. Le déploiement du Wi-Fi dans ses hôtels a également progressé et environ la moitié des établissements offre désormais une vitesse accrue aux clients.

Enfin, profitant de l’essor de la croisière au Royaume-Uni, Travelodge a annoncé qu’il est à la recherche de plus de 10 sites hôteliers à proximité des ports les plus fréquentés comme Edimbourg, Liverpool et Portsmouth.

9. MINOR HOTELS (Incl. NH HOTEL GROUP)

Minor

Nombre d’hôtels 2019 : 298

Nombre de chambres en 2019 : 45 988

Le groupe thaïlandais a réalisé une acquisition clef dans le secteur de l’hôtellerie : celle de l’espagnol NH Hotel Group – lui permettant de doubler son parc mondial. Si Minor était absent du Top 20 des groupes européens l’année passée, l’OPA d’un montant de 2,3 milliards d’euros place le thaïlandais à la 9ème place.

Le CEO de Minor Hotels a indiqué sa volonté d’appuyer et poursuivre le plan stratégique déjà planifié par le groupe espagnol ; orientation qui parait réaliste compte tenu des investissements faits dans la marque portugaise Tivoli rachetée en 2016. NH déploie sa nouvelle marque nhow en Europe comme à Marseille avec la conversion terminée d’un établissement de 150 chambres.

A noter que plus tôt dans l’année, Hesperia avait signé un contrat-cadre avec NH Hotel Group concernant la gestion de 28 hôtels. Cette société – qui contrôle 8,1% du capital de NH – a envoyé une notification de résiliation du contrat en question suite à l’OPA de Minor.

8. MELIA HOTELS INTERNATIONAL

Melia

Évolution du parc : + 2,5 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 214

Nombre de chambres en 2019 : 51 364

Le groupe majorquin créé en 1956 voit son offre croître (+2,5 %) après une année 2017 marquée par une forte poussée (+9,3 %).

Si les resorts espagnols ont été impactés par la baisse de clientèles britannique et germanique ainsi que par la compétition accrue d’autres destinations – telles que la Turquie, l’Egypte ou encore la Grèce – les établissements allemands ont profité du calendrier événementiel chargé de certaines villes comme Munich pour signer de belles performances.

Les différentes campagnes de promotion du site internet portent leur fruits avec une hausse des ventes sur Melia.com de +13,0% au troisième trimestre 2018 par rapport à la même période de l’année précédente. Enfin, Meliá confirme son attachement historique à Magaluf en ouvrant le Calvia Beach The Plaza de 273 chambres.

7. HILTON WORLDWIDE

Hilton

Évolution du parc : + 5,1 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 305

Nombre de chambres en 2019  : 65 559

Après une année de forte croissance en Europe (+7,5 % en 2017), le groupe poursuit sur cette lancée (+5,1 % en 2018).

Parmi l’actualité hôtelière du segment du luxe, Hilton s’était montré intéressé par rapport au rachat de Belmond mais, ce sera finalement LVMH qui aura acquis le groupe britannique via un deal de 2,6 milliards de dollars.

La croissance de Hilton en Europe se réalisera notamment dans l’hexagone d’après Richard Cuello, Directeur Régional France. Il nous a déclaré « Nous avons gardé jusque-là un parc très stable et débutons l’année 2019 avec 12 établissements en France. Nos ambitions sont d’atteindre 20 à 22 établissements d’ici à la fin de l’année et 28 à 30 d’ici fin 2020. Avec par exemple le Hilton Garden Inn Massy, 156 chambres, qui ouvrira en 2019 ou encore en 2020 un autre Hilton Gardenn Inn à Nice pour 120 chambres et un établissement Hilton Tour Eiffel de 118 chambres. »

6. WHITBREAD

Whitbread

Évolution du parc : + 11,9 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 802

Nombre de chambres en 2019  : 75 616

Whitbread donne un coup d’accélérateur à son offre qui gagne 11,9 % en nombre de chambre. La grande actualité cette année pour le groupe a été la vente de Costa Coffee à Coca-Cola pour 4,37 milliards d’euros. Cette opération permet au groupe de dégager du cash et clarifie l’activité du groupe auprès de certains investisseurs qui est désormais exclusivement portée sur l’hôtellerie.

Son enseigne phare Premier Inn a vu le management de l’ensemble de ses hôtels revus avec la réorganisation de ses directeurs des opérations : ces derniers sont désormais chargés de plusieurs sites. La réduction des charges de l’enseigne a, entre autres, permis de réinvestir 300 millions de livres sterling pour développer 42 nouveaux hôtels. Le groupe britannique a également annoncé l’acquisition de 13 hôtels (2 140 chambres), déjà ouverts et commercialisés auprès de Foremost Hospitality Group GmbH et six autres hôtels liés à cet achat (970 chambres) vont ouvrir, pour la plupart d’entre eux, d’ici deux ans.

Enfin, Whitbread a lancé une nouvelle marque super-économique Zip. Les tarifs par nuit devraient se situer à partir de 19£, un prix possible grâce à une surface de chambres (8,5 mètres carrés) deux fois plus petites en moyenne que celle d’un Premier Inn.  Le premier établissement de la nouvelle marque devrait ouvrir en 2019 à Cardiff et disposerait de 138 clefs.

5. BEST WESTERN

Best Western

Évolution du parc : + 5,0 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 1 128

Nombre de chambres en 2019 : 81 951

Après plusieurs années de restructuration de son portefeuille, Best Western retrouve le chemin de la croissance. Son parc européen croît de +5,0 % en 2018 rompant avec les baisses de 2017 (-1,2 %) et 2016 (-12,5 %).  Ses nouvelles enseignes constituent un relais de croissance, comme Sure Stay introduit l’année passée en Europe.

Le groupe américain continue d’enrichir son portefeuille d’enseignes avec le lancement de Aiden Hotel sur le milieu de gamme et Sadie Hotel sur le haut de gamme. Disposant désormais 13 marques différentes, David Kong – Président et CEO du groupe – est positif concernant l’avenir de Best Western. Il nous a annoncé prévoir en Europe une croissance d’environ 200 hôtels par an à l’avenir.

4. MARRIOTT INTERNATIONAL

Marriott

Évolution du parc : + 6,8 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 484

Nombre de chambres en 2019 : 96 547

En 2018, Marriott retrouve un rythme de croissance accéléré de son parc européen après une année 2017 timide. Son nombre de chambres gagne +6,8 % et frôle la barre des 100 000 chambres.

Le groupe américain a rencontré plusieurs défis cette année à commencer par la finalisation en cours de la fusion des programmes de fidélité. Le groupe américain a annoncé en août avoir réussi l’étape d’unification des programmes : pour la première fois depuis que Marriott a acquis Starwood Hotels and Resorts en 2016, les programmes fonctionnent maintenant sous un seul ensemble d’avantages unifiés et une seule devise couvrant l’ensemble du portefeuille de fidélité de 29 marques et plus de 6 700 hôtels participants.

Dans le même temps, le leader mondial a détecté une cyber attaque de grande ampleur. Une partie des 500 millions de clients ayant fait une réservation dans une propriété Starwood seraient concernés, avec un possible vol de coordonnées bancaires et numéros de passeport. Toujours dans le numérique, Marriott a lancé sa plateforme de logements de particuliers « Tribute Portfolio Homes » à Londres, puis à Lisbonne, Paris et Rome.

Enfin, Courtyard by Marriott projette de doubler son nombre d’hôtels en Europe d’ici 2020. La chaîne prévoit de se renforcer en Allemagne, France et Royaume-Uni et a ouvert cette année le Courtyard Paris Gare de Lyon (249 chambres).

3. IHG

IHG Bordeaux

Évolution du parc : + 9,4 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 664

Nombre de chambres en 2019 : 105 806

IHG enregistre une croissance presque à deux chiffres de son parc européen, qui dépasse la barre symbolique des 100 000 chambres.

Deux nouvelles nominations ont marqué l’actualité du groupe : Mario Maxeiner a été nommé Directeur Général Europe du Nord et Eric Viale prend le poste de Directeur Général Europe du Sud. Ils devront notamment piloter la croissance d’IHG en Europe, qui dispose déjà de nombreux projets avec ses nouvelles enseignes.

Sa nouvelle marque économique avid voit son développement se confirmer sur le Vieux Continent via un partenariat signé en octobre avec l’allemand GS Star : 15 établissements sont désormais dans le pipeline de ces acteurs avec pour objectif d’inaugurer le premier en 2020.

Dans le segment haut de gamme, Kimpton Hotel & Restaurants acquise en 2015 par IHG prévoit d’ouvrir en 2020 un second établissement en Europe à Paris de 149 clés, puis un autre à Rotterdam de 231 chambres. Crowne Plaza a révélé les nouveaux designs de ses établissements : la distinction entre les différentes zones des chambres – travail, relaxation, repos – est désormais plus accentuée.

Enfin, le groupe britannique a lancé en juin une nouvelle marque moyen de gamme : voco. Le groupe souhaite convaincre les hôteliers indépendants de rejoindre IHG avec cette marque ; au Royaume-Uni trois hôtels l’ont déjà rejoint et quatre autres établissements ont été acquis par Covivio afin d’être exploités sous pavillon voco.

2. JIN JIANG (incl. RADISSON HOTEL GROUP)

Jin Jiang RHG

Évolution du parc : + 73,0 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 1 235

Nombre de chambres en 2019 : 123 022

Jin Jiang réalise l’opération majeure de l’année dans l’industrie hôtellière européenne en acquérant Radisson Hotel Group pour un montant de 2 milliards de dollars. Si le groupe chinois avait déjà acquis Louvre Hotel Group en 2015 (pour 1,3 milliard d’euros), lui donnant accès au top 5 des plus grands groupes européens, ce nouvel achat le propulse directement à la seconde place européenne.

John M. Kidd, CEO et directeur des opérations au sein de Radisson Hospitality voit parmi les points positifs « le programme de fidélité de Jin Jiang [qui] comprend plus de 100 millions de membres. Cette taille, ainsi que le nombre record de voyageurs chinois dans le monde, va offrir de nouvelles opportunités pour Radisson Hotel Group. » Jin Jiang profite, de son côté, de la dynamique positive de Radisson qui voit sa nouvelle marque de luxe, Radisson Collection, en plein essor. L’enseigne a déjà passé sous son drapeau 9 établissements, dont certains iconiques comme le Royal Hotel Copenhagen et le May Fair à Londres.

Enfin, Louvre Hotels Group présentera sur sa plateforme en ligne les 18 établissements du groupe de luxe Barrière dans le cadre d’un partenariat de distribution visant à accroître la clientèle asiatique dans leurs établissements.

1. ACCORHOTELS

AccorHotels

Évolution du parc : + 2,2 %

Nombre d’hôtels en 2019 : 2 734

Nombre de chambres en 2019 : 297 707

Après avoir enregistré un léger recul de son parc européen en 2017, le nombre de chambres du leader européen repart à la hausse en 2018. L’année a été riche en achats à commencer dans le numérique où les plateformes ResDiary et Adoria ont été acquises. La première permet aux restaurateurs d’optimiser leurs réservations et gestion de tables, la seconde améliore la gestion de leur approvisionnement. Si AccorHotels s’est montré intéressé pour racheter les parts détenues par l’Etat d’Air France-KLM, cette opération ne s’est finalement pas réalisée.

Dans l’hébergement, le 12ème groupe hôtelier en France en 2018 Maranatha a été repris via Colony Capital.  Le groupe suisse Mövenpick a été acquis à 100 % par AccorHotels, renforçant son offre haut de gamme dans le monde. Il est également monté au capital d’Orbis – qui opére 21 000 chambres principalement en Europe centrale – opération qui verra sa conclusion d’ici fin 2019.

Un partenariat a été conclu avec Dalmata Hospitality qui passera 20 de ses hôtels – soit plus de 1500 chambres – détenus en contrats de franchise sous les enseignes du groupe AccorHotels ibis Styles, ibis, ibis budget et hotelF1. Dalmata Hospitality participera ainsi au plan de rénovation sur trois ans de la marque budget du groupe – hotelF1 – dont l’ensemble du portefeuille devrait proposer en 2020 ses nouveaux designs et services. Dans le segment économique, la nouvelle marque économique lifestyle Jo&Joe, conjuguant chambres privatives et chambres partagées, a ouvert sa première adresse.

Enfin, poursuivant sa stratégie « asset light » AccorHotels a cédé 57,8% du capital d’AccorInvest lui apportant 4,6md€ de liquidités brutes.