Dans une étude, Booking s’intéresse à l’impact des réseaux sociaux sur le comportement des voyageurs. On y apprend qu’ils déterminent beaucoup leurs choix et que beaucoup d’entre eux embellissent la réalité… Signe de fin de civilisation ou nouvelles pratiques qu’il faut assimiler ?

Pour réaliser cette étude, Booking a interrogé 21 500 voyageurs de 29 pays différents. Voici les chiffres qu’il faut retenir :

– 17% des sondés s’inspirent des vacances de leur influenceur préféré et tentent même de séjourner dans un hébergement similaire

– 28% des voyageurs admettent que résider dans des hébergements attrayants et instagrammables fait partie de leurs critères de sélection

– 33% des voyageurs internationaux, dont près de la moitié appartenant à la génération Y, font leur valise en pensant aux réseaux sociaux.

-43% des sondés préparent leur valise en se demandant quelle impression ils souhaitent véhiculer sur les photos de vacances qui seront publiées sur leur profil

-20% d’entre eux choisissent un hébergement qu’ils pourront personnaliser et faire apparaître comme plus luxueux sur les photos qu’ils publieront

-11% des voyageurs admettent avoir déjà pris une photo d’un hébergement en affirmant y avoir séjourné alors que ce n’était pas le cas

– 7% des sondés avouent avoir déjà prétendu être toujours en vacances alors qu’ils étaient déjà rentrés chez eux.

– 51% aimeraient résider dans un endroit encore non visité par leur entourage

Julia Luczak-Rougeaux- T.O.M