Depuis un an, le groupe hôtelier met sur pied son HLab, une plate-forme d’innovation qui s’appuie notamment sur les start-up pour développer des solutions dédiées à ses problématiques et enjeux stratégiques.

Louvre Hotels Group dévoile enfin son HLab. Depuis un an, la filiale de Jing Jiang International travaille en effet discrètement sur une plate-forme d’innovation destinée à répondre aux évolutions du secteur. Comme d’autres poids lourds de l’hôtellerie, le groupe hôtelier a choisi de s’allier à de jeunes pousses afin de trouver des solutions à ses problématiques pour améliorer l’expérience client, celles de ses collaborateurs ainsi que les performances économiques de ses hôtels. « Les start-up partent toujours d’un ‘pain’ (douleur, NDLR) utilisateur pour développer une solution spécifique, souligne Lorraine Duval, responsable Innovation stratégique et écosystème Hlab. Nous avons, en tant que grand groupe, une visions 360°, généraliste. C’est la combinaison de ces deux forces qui est vertueuse et aboutit à des solutions nouvelles et uniques, impossibles sans l’une des deux parties. »

Objectif : devenir le leader mondial

Parmi les “pépites” retenues pour travailler main dans la main avec le groupe hôtelier figurent ainsi Billee, une application mobile qui permet aux clients de régler l’addition en moins d’une minute au restaurant ou encore Mymanu, qui a développé un système de traduction basé sur l’intelligence artificielle spécialement adapté à l’hôtellerie, dans 37 langues, via une oreillette intelligente sans fil.

On retrouve également Onepark ou NannyBag, proposant respectivement une plate-forme de parking en ligne  ou une solution innovante de consignes à bagages. 1Check et son outil digital pouvant améliorer la gestion hôtelière, ainsi que Qarnot Computing, connu pour avoir mis au point un au point un dispositif de chauffage à partir de micro-processeurs, contribuent eux aussi au Hlab.

Déterminé à devenir le leader mondial de l’hôtellerie dans les cinq années qui viennent, Louvre Hotels Group a fait de l’innovation son cheval de bataille et le pilier de sa stratégie. En septembre dernier, il a lancé son premier hôtel connecté à Shanghai, premier établissement du groupe à recevoir le label “Smart Hotel”. A terme, l’ambition est de le déployer sur l’ensemble des marques du groupe et de “créer un véritable éco-système d’hôtels intelligents”. Parmi les innovations déployées figurent notamment les bornes d’enregistrement automatisé, les clés de chambre sur mobile ou encore un robot qui accueille le voyageur.

Emilie Vignon- L’Echo touristique