Ce jeune polytechnicien de 39 ans vient de prendre la direction d’un nouveau département dédié à la stratégie et à l’innovation au sein de Louvre Hotels Group.

L’objectif est assumé : devancer Marriott d’ici quelques années. Racheté en 2015 par Jin Jiang, Louvre Hotels Group est appelé à être le moteur du développement du conglomérat chinois, pour devenir le numéro un mondial dans les cinq ans. Si cette ambition n’est pas tout à fait nouvelle, Louvre Hotels Group progresse dans sa mise en œuvre, en se dotant  d’un nouveau département « Stratégie, Innovation et Activation ». A sa tête, Quang Thai, nommé Chief Strategy Officer. A 39 ans, ce diplômé de l’Ecole Polytechnique a déjà officié dans la banque – pas vraiment son univers -, la high tech et le conseil en management. Il a pris ses fonctions en début d’année. « Nous ne voulons pas seulement devancer Marriott en nombre de chambres, mais aussi en prestations et en performance, explique Quang Thai. Nous sommes dans une période où il faut consolider la croissance et les fondamentaux pour accélérer encore. D’où la nécessité de ce département. »

« La techno doit améliorer la chaîne de valeur’ »

Et il faut aller vite. « Nous sommes parvenus à un stade où plusieurs technologies arrivent à maturité en même temps, analyse-t-il. Le premier ordinateur quantique devrait être commercialisé en 2019. Nous sommes à un moment clef où l’impact de tous ces changements va être beaucoup fort si on les utilise bien, à tous les niveaux de l’entreprise. Il faut faire des choix forts. On le voit bien. Certains, comme Amazon, font le choix de la robotisation, d’autres vont plutôt miser sur la high tech pour favoriser les interactions humaines”. Sur la question, Quang Thai semble avoir déjà tranché. « Notre mission, c’est de travailler en direction de toutes nos parties prenantes. Le staff, les clients, les investisseurs, et aussi sur l’aspect RSE. La techno doit favoriser l’interaction au sein de tout cet écosystème, en vue d’améliorer la chaîne de valeur. » Pour identifier et mettre en œuvre les chantiers prioritaires, le département “Stratégie, Innovation et Activation” s’articule autour de trois pôles différents. Le pôle “New Technologies et Disruption”, le pôle “Innovation stratégique” et “Ingénierie opérationnelle”.

Pour développer un écosystème de l’innovation, s’appuyant notamment sur des start-up, des écoles ou des entreprises extérieures, Louvre Hotels Group a également mis en place en 2017 son “H Lab”, cellule dédiée à l’expérimentation. Une initiative à laquelle sont associés plusieurs partenaires, et sur laquelle groupe reste assez discret pour l’heure. Des concours sont mis en place.

« On construit, on teste, et si ça marche, on déploie.” Mais motus sur les chantiers prioritaires. « En 2017, le groupe a créé 1000 hôtels – deux fois plus que Marriott, poursuit Quang Thai. Quand il y a une croissance très forte, il y a forcément des choses à améliorer.”

Kyriad s’internationalise

A l’heure actuelle, Louvre Hotels Group compte 2500 hôtels allant du 1 au 5 étoiles, à travers 53 pays. Outre les marques historiques du groupe (Première Classe, Kyriad, Campanile, Tulip Inn, Golden Inn et Royal Tulip), Jin Jiang rassemble les 5 marques du réseau Sarovar en Inde, ainsi que 4 marques chinoises : Metropolo, Jin Jiang Inn, Bestay et Goldmett Inn. Récemment, Louvre Hotels a annoncé le déploiement de sa marque Kyriad à l’international, en Chine, en Inde, en Indonésie et en Corée du Sud.

Emilie Vignon- L’Echo touristique

Photo : Quang Thai, Chief Strategy Officer de Louvre Hotels Group. ©DR