La marque 3 étoiles de la filiale française du Chinois Jin Jiang prend son envol à l’international. En s’installant notamment en Asie.

Dix-huit ans après sa création, Kyriad, marque 3 étoiles de Louvre Hotels Group (Première Classe, Campanile, Golden Tulip…), prend son envol à l’international. La  filiale française et plate-forme à l’international de Jin Jiang, le numéro un chinois de l’hôtellerie et cinquième acteur mondial du secteur, a annoncé mardi le déploiement de son enseigne hors de France, avec l’implantation de Kyriad en Asie, dans le Golfe arabique et en Afrique du Nord. Un déploiement massif au vu de ses prévisions.

Doublement des chambres

Pas moins de 147 ouvertures sont globalement prévues en 2019, pour un parc actuel de 234 établissements, dont un situé à Andorre. La direction de Louvre Hotels avance un total de 15.000 nouvelles chambres, soit un doublement par rapport à une base de 14.000 aujourd’hui. De fait, les hôtels à ouvrir auront une capacité supérieure aux Kyriad français. Une unité à 600 chambres en Chine fera office de rampe de lancement.

« Tout est parti » d’une demande de la part de Vienna, un opérateur chinois dont Jin Jiang a pris le contrôle en 2015, explique le président de Louvre Hotels et directeur général Europe de Jin Jiang, Pierre-Frédéric Roulot. Dans le cadre d’un accord de franchise, Vienna va ouvrir 21 Kyriad d’ici à la fin de l’année, dont deux du fait d’un changement d’enseigne. 80 autres sont annoncés pour 2019.

Nouveau positionnement

Louvre Hotels a conclu un accord similaire avec l’opérateur indien Citrus, lequel va convertir une quinzaine de ses établissements sur trois ans. En Corée du Sud, autre terre d’expansion en Asie, un partenariat a été signé avec un acteur local en vue d’y implanter 4 Kyriad d’ici à la fin de l’année, une quinzaine d’autres étant projetée pour 2019.

Par ailleurs, le déploiement de l’enseigne en Indonésie se dessine : selon Pierre-Frédéric Roulot, « un projet d’accord avec un conglomératétatique » est en discussion, avec à la clef une douzaine d’unités dès 2018 et cinq autres l’an prochain. S’agissant du Golfe, 3 Kyriad sont d’ores et déjà programmés à Dubaï. Cela vaut aussi pour l’Algérie – Alger (aéroport et centre-ville) et Annaba -, tandis qu’un premier Kyriad est programmé à Casablanca, au Maroc.

En Europe, l’implantation de Kyriad est à l’étude en Pologne et le président de Louvre Hotels n’exclut pas une acquisition en Allemagne comme porte d’entrée.

Objectif numéro un mondial

Ce déploiement est couplé à un nouveau positionnement du « produit » Kyriad sur le thème du voyage avec quelques « marqueurs »dans la décoration. L’enseigne, qui n’est pas une marque standardisée, a aussi pour caractéristique de proposer un bar à bières.

Louvre Hotels mise clairement sur sa complémentarité avec ses deux autres enseignes phares, Campanile et Golden Tulip, pour satisfaire l’ambition de Jin Jiang qui vise  la place de numéro un mondial de l’hôtellerie.

En France, avec Kyriad Direct, Louvre Hotels vient de lancer une déclinaison 2 étoiles pour accueillir dans son réseau des petits hôtels indépendants.

Christophe Palierse- Les Echos

X
- Entrez votre position -
- or -