Le SEO vocal est déjà bien implanté dans notre quotidien, au travers de nos smartphones notamment, avec les solutions que proposent Apple, Microsoft et Google pour ne citer qu’eux. Il faudra dorénavant l’intégrer dans les fondamentaux du SEO.

Les assistants vocaux sont aussi de la partie avec Google Home qui se décline dans plusieurs modèles, mais également Le Homepod d’Apple ou encore Amazon et d’autres fabricants proposant également leurs solutions. La recherche et les échanges conversationnels sont à la porte et en matière de SEO, ça va changer l’approche du contenu plus que la technique du référencement.

Mais avant tout définissons ce qu’est le SEO vocal et prenons connaissance de l’infographie que propose Inéolab ci-dessous.

Qu’est-ce que le SEO vocal ?

Le SEO à la base (Search Engine Optimization) à trait au référencement naturel, qui a pour but d’optimiser le positionnement de ses contenus sur les moteurs de recherche, et notamment Google.

Avec le SEO vocal, lié directement à la recherche vocale, les référenceurs devront considérer à présent la voix comme critère de positionnement et d’optimisation. La recherche vocale étant de plus en plus utilisée par les internautes via PC, smartphones ou au travers d’outils à reconnaissance vocale comme Google Home, il faudra optimiser les contenus dans ce sens.

Le SEO vocal est ainsi basé sur les requêtes parlées et non plus uniquement saisies sur Google.

Comment optimiser les contenus SEO pour la recherche vocale ?

L’optimisation des contenus en SEO devra considérer les questions posées par les internautes pour leurs requêtes de recherche. Fondamentalement le référencement d’un point de vue technique ne change pas, mais le référenceur devra en revanche considérer qu’un internaute ne parle pas comme il écrit.

De ce fait les requêtes vocales seront généralement plus structurées et donc plus longues. La recherche vocale sera ainsi principalement basée sur des questions, dont voici quelques exemples :

  • Comment optimiser mon contenu pour Google ?
  • Quels sont les fondements du SEO ?
  • Qu’est-ce qu’une balise meta description ?

Les requêtes saisies par les internautes sur le moteur de recherche Google en comparaison, sont généralement liées à 2/3 mots autour d’un mot-clé, tel que :

  • Optimiser contenu
  • Fondements SEO
  • Balise meta description

Les requêtes saisies sur Google vont généralement à l’essentiel quand elles ne nécessitent pas une recherche affinée.

image: https://www.journalducm.com/media/seo.png

Devra-t-on revoir tout notre contenu pour le SEO vocal ?

A mon sens il ne sera pas nécessaire de revoir tout son contenu mais peut-être d’apporter des réponses plus fines à des requêtes de bases. Google est suffisamment intelligent pour comprendre le sens d’un contenu et de son titre. Ce n’est pas un point d’interrogation qui dirigera Google pour mieux référencer votre contenu.

Néanmoins si vous apportez une réponse concrète à une requête, Google interprétera ce contenu comme étant une réponse pertinente. Il faut donc comprendre comment Google interprète le contenu et travailler sur les champs lexicaux des mots.

Les contenus à produire dès à présent peuvent en revanche approcher le principe question / réponse mais pas systématiquement sous peine de (peut-être) perdre en pertinence pour l’audience acquise. Il faut savoir équilibrer son contenu tout en pensant au SEO vocal.

Ce qui nous y pousse en tout cas, ce sont les suggestions proposées par Google lorsqu’on saisi une requête.

Exemple d’une requête : c’est quoi le référencement naturel

Et voilà ce que propose Google comme autres questions posées autour du sujet :

image: https://www.journalducm.com/media/Suggestions-Google-SEO-vocal.jpg

 

Le SEO vocal – est-ce un nouveau défi ? – Infographie

Dans cette infographie de Inéolab, on découvre des éléments de réponse à la recherche vocale avec les principales applications existantes liées au SEO vocal ainsi que des chiffres qui impacteront directement le référencement naturel.

20% d’américains utilisent la recherche vocale pour effectuer leurs recherches sur mobile (selon Google). Le SEO vocal prend donc ici tout son sens et il y a fort à parier que ce chiffre va considérablement augmenté et s’étendre à de nombreux pays rapidement.

Savoir répondre à des phrases parlées par les utilisateurs d’assistants vocaux sera le défi à relever en matière de SEO vocal !

Parmi les multiples compétences du référenceur SEO, le SEO vocal viendra s’ajouter à ses nombreuses compétences. L’optimisation des contenus pour les moteurs de recherche prend un nouveau virage.

Laurent Bour – Fondateur du Journal du Community Manager