Vers un nouveau modèle de franchise hôtelière ? 

Paris, 15 mars 2017 – L’AIFE a tenu sa Convention annuelle le 2 février 2017 à Toulon. A cette occasion, son Président, Régis Donzeau, explique en quoi la refonte du contrat de franchise devient nécessaire.

Le modèle économique des chaînes hôtelières n’a pas changé depuis plus de 30 ans.

Aujourd’hui la montée en puissance des actionnaires financiers des groupes hôteliers, et celle concomitante de l’économie numérique changent la donne.

Les budgets marketing dans l’univers hôtelier sont trop faibles en restant assis sur leur acquis de notoriété.

On constate alors que la communication corporate se fait au détriment de celle de la marque, que le marketing digital absorbe la quasi-totalité des budgets marketing pour faire face au tsunami des OTA’s. L’opérateur et ses franchisés ne maîtrisent plus la distribution en ligne.

L’évolution des concepts n’intègre pas suffisamment l’innovation dont se sont emparées les start-up et les nouveaux acteurs de l’économie numérique… qui, par leur vitalité et leur jeunesse, s’approprient les réponses (et le business qui va avec) au changement de la société et de comportement du client à la recherche non plus seulement d’une chambre d’hôtel, mais d’un hébergement, d’une Expérience.

Les opérateurs hôteliers n’ont clairement pas assez investi dans la Recherche et Développement.

Face à la baisse d’activité provoquée par les crises et dans un contexte plus que jamais concurrentiel, la parole du franchisé n’est pas entendue. Et pourtant c’est lui qui prend les risques financiers.

Le contrat doit être réécrit sur la base d’un modèle économique plus équilibré pour le franchisé. Avec des durées plus souples, des redevances à-tiroir selon les besoins de chaque hôtel, des retombées mesurables de l’appartenance à la marque… et un engagement à faire preuve de plus de réactivité face au marché et aux technologies en perpétuelle évolution.

Aujourd’hui, l’investisseur-exploitant se pose la question légitime : « L’enseigne est-elle toujours incontournable ? »

Contact Presse : Pascale Roux
Courriel : secretariat@assoaife.fr